Rachaya el Wadi,
Village du Sud de la Bekaa,
au pied du Mont Hermon (Jabal el Cheikh)
Rachaya, sa citadelle vue de nuit...

" haut lieu de patrimoine et de tradition, symbole de l'indépendance libanaise"
par

Retour à la Page d'Accueil

Rachaya n'est sans doute pas une ville libanaise comme les autres.
Sa situation géographique, au pied des 2814 mètres du Mont Hermon, la structure communautaire de sa population, composée de Chrétiens et de Druzes ainsi que son histoire chargée qui en a fait le premier témoin de l'indépendance libanaise en 1925 puis 1943 justifient sans aucun doute cette particularité. Rachaya mérite vraiment le détour lors de votre séjour au Liban.
Rachaya se situe au coeur de la vallée "Wadi Taym" à environ 85 kms de Beyrouth.Quiconque la visite est rapidement conquis par son cadre pittoresque, l'accueil généreux de ses habitants et les dons de ses artisans tant dans le domaine des bijoux que du mobilier.

Vue Générale de Rachaya avec l'Architecture typique de ses maisons avec leur toît aux tuiles rouges.
Photo Minitère du Tourisme - A.Yaténékian




Rachaya, la rue principale des souks, sous le soleil...
Rachaya compte 6500 habitants environ et 1250 maisons. Il y existe 4 églises anciennes ; une grecque catholique, deux grecques orthodoxes et une syriaque. L'architecture de ses maisons rappelle la France par les briques rouges. En effet, une construction d'un nombre important de ses maison a été effectuée pendant l'occupation française au Liban (pendant la deuxième guerre mondiale). Le centre ville est représenté par une très belle rue, de pavé jadis, qui s'étend sur 200 mètres et qui s'appelle 'LE SOUK'. Sa construction remonte également à l'époque du mandat français (1918-1943).

Situation géographique de RACHAYA

Rachaya est étagée sur les pentes du massif de montagnes libanaises au bas du 'Jabal el cheikh' (ou le "Mont Haramoun", "Hermon en Français). Entre 850 et 1600 mètres d'altitude et à 90 Km de Beyrouth, Rachaya est bien connu pour sa position géographique sur un plateau qui représente un Havre de paix pour toute la région et comme un point stratégique durant les guerres. Son climat est très agréable ; sec et peu chaud en été, froid avec quelques belles couches de neige en hiver.Rachaya reçoit les plus beaux rayons du soleil durant presque 290 jours par an.
Toutes es Photos de Rachaya
en 1925


Rachaya:

une petite ville chargée d'histoire mais résolument tournée vers l'avenir et la modernité

La ville fait preuve d'une animation sociale et culturelle particulièrement intense. Son équipe municipale emmenée par Mr Farès Fayek, Président de la Municipalité, est engagée dans un programme visant à l'amélioration continue des conditions de vie de la population à travers la valorisation du patrimoine et l'exploitation du potentiel économique et agricole de la région.
La ville est, dans cette perspective, tout à fait ouverte et favorable à l'établissement d'un jumelage ou d'une opération de coopération décentralisée avec une commune française qui pourrait l'aider à accélerer la mise en oeuvre de cette volonté politique affirmée.
C'est ainsi que Rachaya était représentée en Octobre 2003 à Lyon par son Président et par Mr Dany Daoud, membre du conseil municipal lors des premières assises de la coopération décentralisée franco-libanaise organisées par Cités Réunies France et le Comité des Maires libanais.

Si une municipalité française ou de l'espace francophone souhaite manifester son intérêt pour un tel partenariat, LibanVision ne manquera pas de transmettre aux Autorités locales votre correspondance >>>

L'Association pour le Développement de l'Environnement à Rachaya
mène régulièrement des campagnes de reboisement de la région. Elle travaille actuellement à la mise en oeuvre d'un projet ambitieux de création d'infrastructure d'évacuation des eaux usées avec le soutien de la municipalité et d'entreprises privées.



Cette Page est encore en développement...

Rachaya, une histoire à l'image
de celle du Liban




Le Liban a recueilli les échos de toutes les vagues de civilisation qui ont touché les rives de la Méditerranée telles que : Phénicienne, Grecque, Romaine, Byzantine, Arabe…
Parmi les belles petites villes de ce beau pays, on trouve RACHAYA EL WADI. Un réel témoignage de la compréhension et de l'entente de plusieurs civilisations qui se sont interpénétrées dans le site de 'Kalaat RACHAYA' une forteresse qui fût, tour à tour, romaine, croisée, arabe et franque. De plus, RACHAYA a su graver la date la plus marquante dans l'histoire du pays :
son indépendance le 22 novembre 1943.
Un peu plus loin dans l'histoire, RACHAYA a connu le passage de différentes civilisations : Hellénique, Romaine, Croisés, Mamelouks, Arabe, Turque… pour aboutir à l'époque des Emirs Chehabistes. En 1172, les croisés ont construit une tour de guerre et cela au dessus des vestiges romaines dans le but de se défendre contre les arabes Chehabistes. Cette tour fut, à l'époque nommée, 'La tour des plumes' . Lorsque les Chehabistes ont succédé aux croisés, ils ont rénové cette tour et l'ont prise comme base pour leur règne. Aujourd'hui, c'est l'une des premières tours qui constituent la forteresse.
En 1920, les français sont entrés dans la forteresse et à ce moment là, le Liban se trouvait sous le 'mandat français'. Une révolution éclata en 1925 dans la montagne des druzes contre l'autorité française.Cette révolution ne tarda pas à gagner Rachaya. Une centaine de combattants druzes ont sacrifié leur vie pour pouvoir enfin pénétrer dans la forteresse… C'était, par un étrange hasard, le 22 novembre 1925.



La citadelle et l'indépendance

Le 8 novembre 1943, avec l'adoption de la langue arabe comme langue officielle du pays, un amendement de tous les articles de la constitution a été rectifié, la forme et les couleurs du drapeau libanais ont été déterminés… Ces événements furent publiés dans le journal officiel le 9 novembre 1943. Suite à cette décision, le 11 novembre 1943, les forces françaises ont arrêté les leaders libanais, puis ont emprisonné, dans la forteresse de Rachaya :
- Le président de la République Bechara EL KHOURY
- Le chef du gouvernement Riad EL SOLH
- Le président de la chambre des députés Adel OUSSAYRAN
- d'autres grandes personnalités telles que :
Kamil CHAMOUN, Abd Elhamid KARAME, Salim TAKLA, etc…
A la suite de ces événements, des importantes manifestations ont lieu dans le but de libérer les prisonniers. Le français ont été obligés de céder et même de libérer entièrement le Liban en date du 22 novembre 1943. Depuis Rachaya est entrée dans l'histoire du pays marquant sa libération et son indépendance.


Contrairement aux idées reçues, la période du Mandat français au Liban ne fut pas toujours une lune de miel...
C'est ainsi que Rachaya en fut le théâtre des évènements parmi les plus sanglants de l'époque



La bataille entre la population druze et les occupants français à Rachaya, en 1925.

Il est à noter que le document ci-après représente un témoignage, inédit, d’un soldat français qui décrit, en détail, le déroulement de cette historique bataille.
(Référence : Armée française - Régiment étranger de Cavalerie)

Séjourner à Rachaya?

Les Restaurants El Wadi et El Rabieh sont sans doute les plus réputés de la région pour déguster les savoureuses spécialités libanaises.

 

Bientôt les bonnes adresses Recommandées par LibanVision


Bon à Savoir
Un site internet sur Rachaya est en cours de réalisation sous l'impulsion d'un libanais originaire de Rachaya et résidant à Paris;

Son adresse web est: Rachaya.net



Tous les ans, la municipalité organise le 6 Août une excursion nocturne au sommet du Mont Hermon pour commémorer la fête dite de la transfiguration
.
A l'issue de l'ascension, les participants sont récompensés par la vision à l'aube d'un des levers de soleil les plus inoubliables au monde.


email/courriel:

Rachaya et son paysage alpin au Printemps...