Web-magazine de la francophonie libanaise présente

un des évènements de la rentrée littéraire 2006
Gibran Khalil Gibran

"Qui parle de Gibran fait revivre le Liban,
Qui parle du Liban fait revivre Gibran"
 Accueil       |      Editorial       |       Actualité de Gibran      |       Les oeuvres de Gibran      |      Collection Bouquins
 
Oeuvres complètes de Gibran Khalil Gibran
Jamais les oeuvres complètes d'un auteur libanais n'avaient été réunies dans un même ouvrage en langue française. C'est désormais chose faite grâce aux éditions Robert Laffont qui éditent dans leur collection "Bouquins" l'intégralité de la création littéraire de Khalil Gibran, auteur du célèbre "Prophète", livre le plus lu dans le monde. Partagez donc l'un des évènements majeurs de la rentrée littéraire en parfaite harmonie avec Gibran qui écrivait:
"Ce que dit ma langue toute seule sera dit demain
par des milliers de langues"
(Larme et sourire : Epilogue)
Vue de Bcharré et de la montagne libanaise au lever du soleil
Nous contacter?
Partenaires
Collection Bouquins
Collection Bouquins


Iremam-Cnrs


Ecouter l'émission
"Vu de l'esprit"
du 17 sept. 2006 avec Alexandre Najjar


Mission Culturelle Française au Liban, Ambassade de France à Beyrouth
Mission culturelle française au Liban


Gibran dans Biblib

2008 sera l’année du « Prophète »
En 2008, le Liban célèbre le 125e anniversaire de la naissance de son enfant prodige,
Gibran Khalil Gibran (1883-2008).

« Afin de renouveler notre connaissance de Gibran et de renouveler notre attachement au Liban, ce pays que le philosophe a adulé », a précisé Tarek Mitri lors d’une conférence de presse tenue hier au Sérail pour annoncer le programme des festivités relatives à cette commémoration. Étaient également présents : Ahmad Fatfat, ministre de l’Intérieur par intérim et de la Jeunesse et des Sports ; Khaled Kabbani, ministre de l’Éducation nationale, et Antoine el-Khoury Tok, président du comité national de Gibran.
« Ce programme ambitieux témoigne de la vivacité culturelle du pays, a ajouté le ministre de la Culture.
Il prouve également que ces mois d’attente et d’anxiété ne sont pas synonymes de paralysie et de
stagnation. »
Antoine Tok a pour sa part exprimé sa gratitude envers les ministres présents mais aussi Marwan Hamadé, Joe Sarkis et Ghazi Aridi, ainsi que le gouverneur de la Banque centrale, Riad Salamé, de même que les ambassadeurs, les responsables des Centres culturels et les artistes qui ont aidé à l’élaboration du programme. Tok a indiqué que « cette commémoration est un retour aux sources de sagesse et de libre-pensée qui illuminent notre chemin. L’esprit créatif libanais loin de la falsification historique et géographique et sans l’usurpation des mots et des expressions. »
Et le « Bécharriote » de rappeler une citation de Gibran : « Tu es mon frère et je t’aime, alors pourquoi nous disputer ? » « Ces paroles ne résonnent-elles pas aujourd’hui comme un appel ultime à la réconciliation nationale ? », s’est interrogé le président du comité avant de préciser que toute initiative est la bienvenue au programme des festivités qui ne se limitent pas au Liban, mais qui s’étendent aussi à Paris, à Londres, à Berlin, à Sao Paolo et au Mexique.
Au programme:
- Publication d’un ouvrage regroupant des manuscrits et dessins inédits ainsi qu’un répertoire des jardins, salles et autres endroits dans le monde portant le nom de Gibran.
- Une semaine consacrée à Gibran, célébrée et organisée dans les écoles.
- Émission de quatre timbres-postes et d’une médaille en or à l’effigie de Gibran.
- Lancement d’une campagne touristique célébrant le Liban comme « pays de Gibran ».
- Lectures et soirées poétiques (au palais de l’Unesco, à Berlin et à Londres dans le cadre du Salon du livre qui accueille cette année le monde arabe).
- Une symphonie composée et dirigée par Walid Gholmiyé en hommage au grand écrivain.
- Un long-métrage et une série télévisée de quatre épisodes réalisés par Samir Habchi sur un scénario d’Alexandre Najjar et avec Milad Tok comme directeur de la photographie.
- Une lecture du Prophète par Antoine Moultaka sur CD.
- Projections de films et exposition au musée Gibran à Bécharré.
- Une exposition à Paris et une autre au
Mexique.
- Un concours de dessin Fabriano.
- Une célébration à Sao Paolo.
Sans oublier les colloques et autres conférences au sein des universités.
« Si le Liban n’était pas ma patrie, j’aurais pris le Liban pour patrie », disait Gibran Khalil Gibran. Aujourd’hui, cette même patrie déchirée et au bord du gouffre voudrait bien se souvenir de son plus célèbre écrivain, penseur, poète et peintre – pourquoi pas – écouter la « Voix de l’éternelle sagesse ».

En librairie le
9 Mai 2007
Dictionnaire de l'oeuvre complète de Khalil Gibran
par Jean-Pierre Dahdah
aux éditions Dervy


Si le petit livre Le Prophète, chef-d'œuvre de Gibran, est cet Arbre géant qui cache derrière lui toute la forêt de la pensée de son auteur, ce dictionnaire se veut être une invitation à un survol de cette forêt avec tout ce qu'elle contient comme arbres et arbrisseaux, brins d'herbes et fleurs, bestiaux et rivières qui s'incarnent dans des aphorismes ou des poèmes ailés, dans des paraboles ou des contes ruisselants, dans des rais embaumés ou des tirades stridentes.
Cette anthologie mise en dictionnaire, puise dans l'ensemble des œuvres de Khalil Gibran publiés en langues arabe et anglaise de son vivant ainsi que dans ses œuvres posthumes auxquelles s'ajoutent ses articles dans la presse levantine et américaine et ses multiples correspondances ainsi que ses conversations rapportées et ses manuscrits inédits.
Elle se décompose en plus de 400 mots clés distincts qui s'égrainent sur plus de 600 articles. Cette sélection de grands thèmes évocateurs constitue la fine fleur de ses écrits. Il a pour but d'offrir à tout intéressé une connaissance panoramique de la pensée de Khalil Gibran avec un accès pratique, suivant un ordre alphabétique.
" Je suis venu dire un seul mot ", disait Gibran. Ce dictionnaire voudrait en reconstituer les multiples échos à travers son chapelet de mots clés qui brûlent de rendre hommage à l'amour et à la beauté qui nous fondent.


Réf. ISBN
978-2-84454-476-6
Prix: 18 Euros ttc


Avant-propos

Je suis venu dire un seul mot, et je le dirai. Mais si la mort me rappelle avant que je le prononce, alors c'est l'avenir qui le dira. Car demain ne laissera aucun secret enfoui dans le livre de l'éternité.
Je suis venu afin de vivre dans la gloire de l'amour et la lumière de la beauté. Me voici vivant, et les gens sont incapables de m'ôter la vie. S'ils me crèvent les yeux, j'éprouverai de la joie en écoutant les chants de l'amour et les mélodies de la beauté. Et s'ils me bouchent les oreilles, j'éprouverai du plaisir en touchant l'éther où se mêlent les soupirs des amoureux avec la fragrance de la beauté. Et enfin s'ils me bâillonnent, je vivrai avec mon âme, car l'âme est la fille de l'amour et de la beauté.
Je suis venu afin d'être pour tous et avec tout le monde. Et ce qu'aujourd'hui j'accomplis dans la solitude, demain la multitude s'en fera l'écho. Ce que dit aujourd'hui ma langue toute seule, sera dit demain par des milliers de langues.

Khalil Gibran
En librairie depuis le
5 Octobre 2006



Dans le cadre du Salon du Livre de Paris
(Porte de Versailles)

Alexandre Najjar

signera le mardi 27 mars 2007

Les Oeuvres complètes de
Khalil Gibran


textes traduits par Jean-Pierre Dahdah et Salah Stétié comportant un Dictionnaire Gibran et une chronologie analytique
(collection Bouquins)

de 17 h à 18 h 30
au stand des éditions Robert Laffont (H 60 - K 61)


"Si le Liban n'était pas mon pays, je l'aurais choisi pour pays"
Khalil Gibran

Khalil Gibran (1883-1931) est un Libanais de la montagne qui se découvre dans l'exil une passion sans modération pour son pays. C'est un lecteur de la Bible qui parle comme un soufi, un chrétien qui chérit la gloire de l'Islam, un amateur de femmes mûres qui cherche sur le miroir de son oeuvre la pureté de son âme. Le poète Adonis a très bien parlé de lui : " C'est un astre qui tourne seul hors de l'orbite de l'autre soleil qu'est la littérature, dans son acception universelle. " Il a passé sa vie à écrire et à peindre. Il naît à Bécharré, sous l'occupation ottomane, Bécharré, ses cascades, ses forêts, ses hivers de neige, ses chants galiléens, ses collines plantées de vieux ceps, et " leurs grappes suspendues comme des lustres d'or ", où il rentrera après trois étapes décisives (Paris, New York, Boston), dans un cercueil en bois de cèdre, pour un dernier et triomphal hommage. Alexandre Najjar, son dernier biographe, présente ce volume d'Oeuvres complètes - dont la plus grande partie a été traduite de l'arabe et de l'anglais par
Jean-Pierre Dahdah - et l'enrichit d'un " Dictionnaire Gibran ".
Nous découvrons par ces textes une existence étrange, plus méditative qu'active, hantée par l'idée de la purification intérieure et dont les événements semblent s'enchaîner pour imaginer ce livre resté unique, Le Prophète (publié ici dans la magnifique traduction de Salah Stétié), construit comme un livre sacré. " C'est le plus grand pari de ma vie. Tout mon être est dans Le Prophète. Tout ce que j'ai fait avant [...] n'était qu'une période d'apprentissage. " Le petit prince oriental en exil s'est glissé dans la peau d'un messie.
Il est animé d'une puissance et d'une fraîcheur singulières. Ses mots ont baigné dans les eaux de deux sources, jaillies d'Orient et d'Occident, de l'écriture et de la parole, de l'exil et du pays perdu; et par ondoiements divers touchent la rive sans fin de l'universel.

Daniel Rondeau, directeur de la collection "Bouquins"

Réservez un ou plusieurs exemplaires en renvoyant le formulaire ci-dessous


Nom/Name
Prénom/surname
Adresse/Address
Ville/Pays-City/Country
Code postal/Zipcode
Téléphone/Phone
E-mail / Courriel
Nombre de livres
Dédicace de l'auteur: Oui/Non?

Message
>> Précisez dictionnaire ou oeuvre complète

 

Nous contacter par courriel / Contact us by email:
contact@oeuvresdegibran.com



Cette page-web est hébergée par LibanVision.com, 1er portail de la francophonie libanaise depuis 2001
Elle est directement accessible à l'adresse www.oeuvresdegibran.com